Prévoyante mutualiste des cadres Préfecture de Police & associés

Qui sommes nous ?

Son histoire

reunion

Minute de silence lors de l'organisation du Gala des Gradés de la Police

Dès l’origine de l’homme, les individus ont exprimé le besoin de s’organiser en société pour assurer leur survie, défendre leur territoire et assurer leur sécurité.

Les regroupements ont connu diverses appellations au cours des siècles et ont souvent inquiété les dirigeants des états qui craignaient pour leur autorité et pouvoir.

Cette méfiance à l’encontre des organisations sociales et corporatistes a souvent conduit les gouvernements à prononcer leur interdiction et à procéder à la répression de leurs dirigeants et de leurs membres (au cours du 19ème siècle, la loi Le Chapelier).

Le combat et la persévérance de quelques personnes ont permis la reconnaissance des groupes de personnes sous la forme d’association, de syndicats, de mutuelles et autres organisations.

Ainsi, au début du 20ème siècle, après l’immense tragédie de la 1ère guerre mondiale, les gradés et assimilés de la police du département de la Seine ont œuvré pour créer, une association qui prendra le titre « association amicale et professionnelle des gradés de la préfecture de police ». La création de cette association sera officialisée lors de la première assemblée générale qui s’est tenu les 2 et 3 juin 1920. Au cours de cette assemblée, les participants ont créé une caisse d’assurance pour venir en aide à tous les gradés en cas de décès et pour verser une allocation aux orphelins des adhérents.

Par ailleurs, les statuts de cette association ne permettaient pas à la structure d’évoluer et présentaient des difficultés dans le domaine de sa gestion.

Aussi, au cours de l’année 1922, il était décidé de la scinder en deux entités différentes qui permettait la naissance de la prévoyante des gradés de la police de la Seine sous la forme d’une mutuelle qui sera reconnue d’utilité publique le 28 mai 1928.

Cette mutuelle évoluera selon les circonstances pour devenir en 1947 la prévoyante des gradés de la préfecture de police et continuera son œuvre sociale en proposant de nouvelles prestations.

Enfin, elle deviendra le 22 octobre 2002, la prévoyante mutualiste des cadres de la préfecture de police et sera approuvée par Monsieur le Ministre des affaires sociales et de l’emploi sous le numéro 443 831 284 et soumise aux dispositions du livre III du code de la mutualité.

Le bureau

La gestion de la Prévoyante mutualiste est assurée, du lundi au vendredi, de 09 heures à 16 heures, au 19, rue du Tunnel, 75019 Paris, par trois retraités de la police nationale.
Leur rôle est de mettre en œuvre les décisions et résolutions votées par le conseil d’administration et l’assemblée générale. Ils préparent les dossiers à l’attention du président en matière de gestion, de placements financiers et de communication.
Dans le cadre de cette gestion, ils sont amenés à passer des contrats avec des prestataires au seul bénéfice de la PMCPP.
Ils sont bien évidemment le lien privilégié avec tous les adhérents auxquels ils apportent leurs conseils. Ils dispensent également leurs connaissances des statuts et du règlement d’action sociale afin de faire connaître les prestations et leur montant en gardant à l’esprit les valeurs qui régissent la PMCPP et qui sont l’entraide et la solidarité.

bureau

De gauche à droite

  • Christian ROBINET assure le poste de trésorier,
  • Georges GARBIT assure le poste de président,
  • Martial GIACCHETTO assure le poste de secrétaire.

Ses actions


La Mutuelle a pour objet :

  • de mettre en œuvre une action sociale au profit de ses membres et de leurs ayants droit ;
  • d'assurer la prévention des risques de dommages corporels liés à des accidents ou à la maladie, ainsi que la protection de l'enfance, de la famille, des
  • personnes âgées, dépendantes ou handicapées ; de gérer, pour le compte de l'Etat ou d'autres collectivités publiques, des activités et prestations sociales.


La Mutuelle peut, dans le but de favoriser l'accès de ses membres à une meilleure couverture contre les risques sociaux et notamment contre le décès, souscrire au profit de ses membres un ou plusieurs contrats collectifs auprès d'une mutuelle ou union de mutuelles relevant du Livre II du Code de la mutualité ou d'une entreprise d'assurance régie par le Code des assurances. Elle peut, sur délégation de ces organismes, accomplir tout ou partie des opérations de gestion relatives à ces contrats.

La Mutuelle peut également passer des conventions avec d'autres mutuelles ou unions régies par le Livre III du Code de la mutualité en vue de faire bénéficier ses membres participants de leurs services. Une convention est alors passée entre La Prévoyante et les mutuelles ou unions concernées avec les unions ou fédérations auxquelles elles adhèrent.